Communiqué : 44e Hestejada de las arts

du 14 au 21 août 2021

44e Hestejada de las Arts d’Uzeste Musical

La manifestivité poïélitique d’Occitanie océanique aura lieu du 14 au 21 août 2021

Imaginée et conduite par la Cie Lubat de jazzcogne (chercheurs d’arts à l’air libre). 0rganisée et réalisée par l’association Uzeste Musical visages villages des arts à l’oeuvre (mine d’art à ciel ouvert). Pour un art de la diffusion de l’art au cœur de villages sud-girondins.

« L’art c’est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art » (Robert Filliou)

Retrouver cette joyeuse nécessité de jouer en toutes libertés égalités fraternités responsabilités singularités, au-delà des genres consacrés ou des appellations contrôlées.

Retrouver cette capacité de s’inventer « artistisants œuvriers » cherchant, joutant partageant s’imaginant donnant donnant…

Programme et lieux seront communiqués ultérieurement suivant l’évolution de la situation sanitaire et des contraintes en vigueur qui en découlent. Rendez-vous sur le site d’Uzeste Musical www.uzeste.org pour les informations à venir que nous vous communiquerons dès que possible.

L’équipe d’Uzeste Musical

Bilan Eté d’Urgence 2020

L’Hestejada de las arts, « manifestivité poïélitique d’occitanie océanique », est une alchimie sensible et complexe qui fait que le désir de sa continuité reste intact -ni au rabais ni en solde. Ce n’est pas une simple addition de programmation/invitations mais un « processus de créolisation » (Edouard Glissant) : rencontres de minorités singulières et plurielles, « entremélimélomêlée » de sensibilités créatives inventives musicales poétiques verbales théâtrales philosophiques, pyrotechniques… dont on ne connaît pas le résultat à l’avance. Chaque édition est un défi, un opéra populaire contemporain unique dont on ne sort pas insensible, et c’est ainsi -art de la diffusion de l’art à l’oeuvre- que nous concevons l’éducation populaire.
Compte-tenu du contexte général et des soubresauts de la Covid-19 (constatés notamment en Gironde) et évidemment devant les inquiétudes compréhensibles des habitants d’Uzeste et des villages alentours, l’équipe d’Uzeste Musical n’a pu réaliser, dans sa spécificité, une 43e édition de l’Hestejada de las arts (ni même un Été d’Urgence imaginé et espéré en lieu et place !) du 16 au 22 août.
Devant cette impossibilité et sous l’impulsion de nos amis ni soumis engagés impliqués concernés, une semaine poïélitique s’est improvisée sans communication pour éviter un afflux d’auditeurs, spectateurs et visiteurs.
Il s’est agi, autour de conférences débats projections expositions installations, de réfléchir et échanger sur ce qui nous arrive à toutes et à tous, aujourd’hui, avec la participation active des habitants, artistes, ouvriers, philosophes, syndicalistes, retraités, enseignants, chômeurs, commerçants, élus, étudiants etc.
Pour l’occasion Uzeste Musical se commit paradoxalement sans musique : pas question de jouer « quand-même ! ». L’occasion de prendre le temps de penser notamment le rôle, la place, le devenir des artistes oeuvriers musiciens dans la société actuelle et future.
Merci aux amis partenaires et intervenants : Betty et Marie-Jo Riguetti et son équipe du Café du Sport, Pascal Seguin et Jean-Claude Lacape pour l’accueil dans leurs parcs ; La Cie Uz et Coutumes et Dalila Boitaud Mazaudier pour l’accueil à la « Menuiserie » leur lieu de
création théâtrale ; les militantes de la Librairie thématique de la Maison de la Mémoire en Marche, épicentre de la Semaine poïélitique ; Antoine Chao de France Inter qui fêtait 25 ans d’engagement de Radio Uz ; L’équipe technique d’Uzeste Musical, Antoine Colin, Damien Dulau, Mano Da Costa et Vincent Mazaudier ; Les membres du Conseil d’administration d’Uzeste Musical. La Cie Pyro’Zié, le collectif Prises de Terre, l’association Artistes & Associés et les anciens élèves de l’école d’art de Biarritz, Frank Assémat et l’association En Avant toute 2, Olivier Azam et Laure Guillot de la coopérative audiovisuelle des Mutins de Pangée, Martin Lartigue notre artiste peintre réalisateur des affiches d’Uzeste Musical et Michel Le Ray pour son reportage photos, Marina Jolivet /André Minvielle et leur main-vielle à roue, les cinéastes Luc Leclerc du Sablon, Delphine Duquesne, Mona Convert et Pascal Convert, l’architecte Diane Camus, les journalistes Marie-José Sirach et Charles Silvestre, les enseignant(e)s philosophes et historien(ne)s Sandra Mevrel, Deborah Cohen, Ludivine Bantigny et Olivier Neveux,
ainsi que les élu(e)s de la nouvelle municipalité et les associations uzestoises qui se sont associées à cette bifurquante semaine …
Nous n’avions pas la fête en tête, il était bien plus urgent d’afficher nos « tête à tête »

L’équipe au quotidien de La Cie Lubat / Uzeste Musical : Martine Bois, Bernard Lubat, Fabrice Vieira

Ci joint en PDF Bilan  de l’ Eté d’urgence 2020

samedi 1er août à Uzeste : une journée d’école poïlitique

En raison des contraintes sanitaires en vigueur,
cette journée se déroulera à l’air libre et en jauge limitée
sur réservation obligatoire
Réservations de la journée
Renseignements atelier philosophie
Sandra 06 75 96 46 43
Réservations restauration
Café du sport : 05 56 25 33 13
Programme de la journée en détail

Continuer la lecture

L’Été d’Urgence 2020 n’aura pas lieu…non plus

L’Hestejada de las arts, manifestivité poïélitique d’occitanie océanique, est une alchimie sensible et complexe qui fait que le désir de sa continuité reste intact mais pas au rabais ni en solde. Ce n’est pas une addition de programmation ni d’invitations mais un processus de créolisation et de rencontres de minorités singulières et plurielles, c’est à dire une « entremélimélomêlée » de sensibilités créatives musicales poétiques verbales théâtrales philosophiques, pyrotechniques… dont on ne connaît pas le résultat à l’avance. Chaque édition est un défi, un opéra populaire contemporain unique dont on ne sort pas indemne. C’est ainsi que nous concevons l’éducation populaire.

Aussi, compte-tenu du contexte général… des soubresauts de la Covid -19 (constatés notamment en Gironde) et évidemment devant les inquiétudes compréhensibles des habitants du village, l’équipe d’Uzeste Musical ne peut réaliser, dans sa spécificité et altérité, une 43e édition de l’Hestejada de las arts (ni même un Eté d’Urgence imaginé et espéré en lieu et place !) du 16 au 22 août.

Nous sommes les premiers désolés déçus frustrés… de ne pouvoir jouer à ce jeu qui nous anime à vif depuis plusieurs décennies : l’art de la diffusion de l’art… en milieu rural comme ailleurs !

Poïélitiquement vôtre

L’équipe d’Uzeste Musical

PS : La librairie thématique d’Uzeste Musical restera ouverte à la Maison de la Mémoire en Marche (place de la Collégiale) et continue de vous proposer une sélection d’ouvrages (littérature, philosophie, poésie, société, musique, jeunesse…) CD , DVD et autres objets poïélitiques (cartes postales, affiches, papeterie) ainsi que les œuvres de Martin Lartigue (gravures, peintures, céramiques)

Uzestival hivernal 2020

Du 6 au 8 mars 2020 au Théâtre Amusicien l’Estaminet

Après un tour de France des villes et des villages (Boulazac, Périgueux, Briançon, Poitiers, Bordeaux, Paris, Achères, Biarritz) en chantier diversifiant éduquant (Tambours oeuvriers, Musicalement parlant, ateliers, conférences, radios locales, Improvista, Uz de là) la Cie Lubat retrouve son théâtre amusicien L’Estaminet d’Uzeste et ses travaux de recherche en création invention transartistique, l’art en
liberté responsabilité, fruit d’un inachèvement constant…
Un humain cultivé est un ignorant qui n’a jamais cessé d’apprendre.
L’art-retraite, l’art-république , l’art-mature, l’art-évolution : « rêve générale ».
« L’imagination est plus importante que la connaissance, qui elle est limitée, tandis
que l’imagination englobe le monde entier, stimule le progrès, suscite l’évolution
» (Albert Einstein).
« À s’endormir sur ses lauriers, on se réveille sur ses épines ».
Il faudra que les musiques et chansons populaires trouvent leurs singularités dans une distance critique à l’égard des modèles uniques (pop-corn!) bombardés à longueur de temps par les radios et télés commerciales .
Quand le marché nous refile le mauvais goût de sa musique… en tube…
la musique à vivre, elle, n’en finit pas de commencer
la musique à vendre, elle, commence par en finir.
« Ceux qui ne bougent pas, ne remarquent pas leurs chaînes » (Rosa Luxembourg).


Programme complet ICI en PDF

Renseignements / Réservations : Uzeste Musical : 05 56 25 38 46www.uzeste.org – www.facebook.com/cie.lubat/

Tarifs : Spectacle : 15€ (plein) / 10€ (réduit) Restauration sur réservation préalable à partir de 20h (assiette du jour 10 €)

Continuer la lecture

Uzestival du nouvel an 2019

UZESTIVAL DU NOUVEL AN en Cie Lubat de jazzcogne (compagnie transartistique de divagation) et invités enjazzés.

Théâtre Amusicien l’Estaminet à Uzeste  les 27 – 28 – 29 décembre 2019 et 3 – 4 janvier 2020

Musique à vivre libre artistique vitale écologique…… contre
musique à vendre captive, industrielle, virale, radio-active
Le combat est poïélitique… inégal… éperdu d’avance… (pour mémoire, le dernier désastre show-biz bis des Victoires-victimes ! du jazz à la télé)
Quoiqu’il en coûte le désir de liberté d’invention et de création reste intacte d’ici d’en Cie Lubat de Jazzcogne.
Il faut donner aux citoyens la possibilité de découvrir ce que créent les artistes et non pas demander aux artistes ce qu’il serait du goût (*) du public. Une politique culturelle, digne de ce nom, doit permettre aux œuvres différentes d’accéder à tous et non pas exiger des formes et des récits fabriqués pour plaire (vendre) au plus grand nombre. La consommation engendre la frustation et notre époque finit par croire que le bonheur, c’est l’Avoir et c’est ce qui arrive quand l’Être est nié.
« Le probable est la désintégration, l’improbable mais possible est la métamorphose. L’histoire humaine a souvent changé de voie. Tout commence, toujours, par une innovation marginale, modeste, souvent invisible aux contemporains. » (Edgar Morin).
(*) Goût fabriqué formaté diffusé par les moyens colossaux de l’industrie du divertissement, férocement déployé dans la quasi totalité des grands ou petits médias. Bernard Lubat

Renseignements :  05 56 25 38 46  www.uzeste.org www.facebook.com/cie.lubat/                       Tarifs : Spectacle : 15€ / 10€ (réduit) Restauration possible avant le spectacle :
assiette du jour 10 € à partir de 20 h / sur réservation préalable                                                           Programme en PDF c’est ICI

Programme détaillé : lire la suite
Continuer la lecture

42e Hestejada de las arts d’Uzeste Musical

42e Hestejada de la arts d’Uzeste Musical

Improvision, invention, création… (re)présentation, projection, conférence, débat, rencontre, concert, performance… musique inactuelle, théâtre sans papiers, danse sur le pré, expédiction en forêt, pyrotechnie raffinée, cinéma impliqué, philosophie au jardin, bals enjazzés… transartisticités à l’oeuvre… entre-méli-mélo-mêlée ballade sud-girondingue
17 août : LA RÉOLE
18 août : ESCAUDES
19 août : LUCMAU
20 août : POMPÉJAC
21- 22 – 23 – 24 août : UZESTE

Le manifeste  complet (version papier) de cette 42e édition est disponible à Uzeste  au Théâtre Amusicien l’Estaminet.  Le voici ici en PDF : manifeste 42e web

Et pour les réservations c’est sur Festik :

voici le lien pour les concerts : https://um.festik.net/2019
voici le liens pour les pass journée : https://um.festik.net/pass

 

 

Uzeste, carrefour des possibles

À l’occasion de la sortie du second tome de POLITIQUES D’UZ (Denouël, Granjon dir. – Éditions du commun)
les universités Rennes 2 , Paris 8 et l’association Uzeste Musical organisent une journée de réflexion  » Uzeste, carrefour des possibles : Communisme, commun(s), communalisme et communautés libertaires »
dimanche 7 juillet 2019 au Théâtre Amusicien l’Estaminet  Gratuit – Journée ouverte à tou.te.s

Programme de la journée en PDF
Continuer la lecture

« Les Imagin’actions Éduc’actives » stages séjours et nuits manifestives 2019

du 29 juillet au 2 août 2019 : « Les Imagin’actions Éduc’actives »

Stages séjours et nuits manifestives organisés par le ConVersatoire d’Uzeste Musical (école du rythme et de l’improvisation)  : Tous niveaux entrecroisés du néophyte au pratiquant, un processus « initiacteur » réfléchi et « uzestusagé » par Bernard Lubat, les artistes œuvriers de la Cie Lubat et les animateurs-joueurs du GFEN (Groupe Français d’Éducation nouvelle).
Ici en PDF Programme et bulletin d’inscription stages19