Uzestival de printemps 2023

La situation actuelle de la création artistique reste dans le flou «filon filou» politique niqué !? d’une société « capitulaliste », qui semble-t-il n’en a rien à secouer de cette façon d’exprimer la condition humaine, empêtrée qu’elle se trouve (?) dans sa « marchandisance » néolibérale « hysteristo- riciste» !! (et en couleur).

   Ceci étant dit par écrit ni par hasard… l’imaginaire n’attend que nous, citoyennes et citoyens, ému- lation, éducation, inspiration, émancipation : ap- prendre à désobéir à la fatigue d’obéir, désobéir à ce qui nous empêche de grandir de devenir. Déconstruire ce qui a une fâcheuse tendance à nous détruire ?

   « Qui veut jouer avec moi ? » dit l’enfant qui s’entraîne à se vivre avec… Apprendre à prendre, à se prendre en main, en face de face, de profil, apprendre à s’apprendre de l’autre, à jouer avec l’autre… et non pas non plus à se jouer de l’autre par concurrence rance en transe… imagique en diable !!

   D’ici d’en d’Uzestivals en Hestejadas nous nous occupons de ce qui nous regarde, de celles et ceux qui nous regardent : amis, ennemis, bénévoles mili- tants concernés indifférents, couillonnés, sachants, croyants, pratiquants, ignorants etc.

Rien ne sert de courir essoufflé… il faut mûrir à point nommé…

Temps long, temps lent à l’œuvre, laissons aller respirer la pensée…

Penser mondial… agir local

et ainsi d’en suite œuvrer « artistisanal »



Uzestival hivernal 2023

Un Uzestival hivernal encore et toujours consacré à cette passion coupable « d’artistisantiser » la vie… hors des sentiers rabâchés et autres appellations contrôlées. Le souffle intact d’une énergie créa- trice toujours nouvelle… et vieille comme le monde


Vendredi 17 février

21h – expression libre *

la valse des mots dits

Au parloir des choses à dire et à redire Du dire à lire… d’écrire à dire


samedi 18 février

21h – récital mosical *

les chansons enjazzées

de Bernard Lubat


Dimanche 19 février

16h – concert *

le piano récalcitrant

Musique nouvelle, musique à inventer, improvisée, composée sur place par deux artistes, musiciens œuvriers, François Rossé et Bernard Lubat.


Communiqué 12 août 2022

pastedGraphic.png

Au vu du contexte actuel en sud-gironde, l’équipe d’organisation de la 45e Hestejada de las arts d’Uzeste Musical décide de décaler l’ouverture de la manifestivité au mardi 16 août en renforçant son dispositif face au risque incendie. 

Du 13 au 20 août 2022 : 45e Hestejada de las arts

La 45e Hestejada de las arts se déroulera à Uzeste du 13 au 20 août 2022

Avoir 45 ans dans les oreilles… petites merveilles,
organes de la crainte et de la contrainte et c’est de là qu’on trinque !

(…) Cet Uzeste irréductible là commence en musique, se diffracte en poïésique philosophique
éthique esthétique poïélitique ludique, se décontracte sous réaliste,
acharniste, insituactionniste et reste intranquillement « intergénéractif ». Grandir
sans grossir, sourire sans mollir, désobéir à la fatigue d’obéir – rien à perdre,
rien à gagner, tout à jouer à imaginer à inventer à oeuvrer à inviter à partager.

 

Et voici le programme en détail :

 

Téléchargement direct, cliquez ici.

Billetterie en ligne :

www.festik.net/billets/um

Renseignements : 05 56 25 38 46

Tarifs des spectacles p.31 du programme

 

Uzestival de printemps 2022

3 juin à BAZAS / 4-5-6 juin à UZESTE, un Uzestival en grande tension spéciale…

joué déjoué enjoué avec celles et ceux qui, encore et encore, rêvent imaginent inventent conduisent et instruisent en compagnie Lubat de Jazzcogne (chercheurs d’arts à l’air libre)
cette épopée en contre pied, en contre point à contre courant d’Uzeste Musical (mine d’art à
ciel ouvert).
Précis de musiécologie :
Contourner les tristes démagogies simplificatrices clientélistes ; et comme le montre si
tendrement notre philosophe centenaire Edgar Morin, apprendre à nous confronter aux complexités du monde réel actuel, et en cultiver, esprit critique en piste, l’exigence poïélitique
vitale surgissante, debout la nuit le jour, face aux bombardements radio-actifs « téléssivés »
infantilisants marchandissants et autres addictions féroces , conséquences des industries du divertissement, culturel soit-il ! Eviter, quoiqu’il en coûte, la musique à vendre industrielle artificielle uniformisante mondialisante. Pour cela une seule issue, développer ce singulier pluriel des musiques à vivre « musiécologique ». Devenir musiécologue.
Un uzestival de printemps, toujours plus enjazzé, dans ses libertés, imaginaires, diversités,
responsabilités, humour et humanités.
Il ne s’agit ni de perdre, ni de gagner. Il s’agit d’être vivant… pensant luttant écoutant voyant
lisant écrivant découvrant jouant partageant inventant imaginant improvisant cultivant interprétant travaillant aimant buvant mangeant dansant riant.
Bernard Lubat
« Rien n’est vrai, tout est vivant » (Edouard Glissant)

ICI en PDF programme UZprintemps22

Renseignements / Réservations :
Uzeste Musical : 05 56 25 38 46 www.uzeste.org
www.facebook.com/cie.lubat/
Tarif concert payant = €
10 € / Gratuit au Théâtre Amusicien l’Estaminet pour les adhérents à Uzeste Musical et pour les enfants
Restauration possible à Uzeste les 4-5-6 juin : au Café du sport sur réservation : 05 56 25 33 13

« Musicalement parlant » soli solo saga le seul en scène de Bernard Lubat

Au Théâtre Amusicien l’Estaminet  : vendredi 15 et samedi 16 avril à 21h / Dimanche 17 avril à 16h

« Musicalement parlant » soli solo saga le seul en scène de Bernard Lubat

Humeur humour humanité humidité… Une ode à la musique à vivre… en liberté libre

Renseignements : 05 56 25 38 46

Tarifs spectacle : 10 €/ gratuit pour les adhérents à Uzeste Musical