Report de la 44e Hestejada de las arts : 27 déc.2021 au 1 jan.2022

Du 27 décembre 2021 au 1 janvier 2022 à Uzeste

Une 44e édition spéciale (un reporté de l’été passé) joyeusement décalée, bien enjazzée à vif à l’œuvre sous les froidures d’une conjoncture à la dure et dare dare, gasconjuguée en démêlés, aubes gelées, crépuscules incendiaires, nuits augmentées, insurrections poïésiques, musiques à inventer, improvisions à partager.

Vivre de musique à vivre… oui ! C’est difficile… très difficile mais formidablement pas impossible !

« Laisse tes rêves changer la réalité, mais ne laisse pas la réalité changer tes rêves » (Nelson Mandela)

Vivoter, survivre ou pire s’enrichir de musiques à vendre… non ! Ça tue la musique et ses artistes… définitivement ! (Ne pas confondre mélomane et « compétomane »)

« La seule compétition qui vaille, c’est celle qu’on exerce envers soi-même » (John Coltrane)

« La véritable création, la création réussie, c’est de faire du nouveau authentique avec de l’ancien sauvée » (Daniel Bensaïd, philosophe)

Courir après la gloire ou/et le fric, c’est le piège abscon du couillonné-couillon. Être obligé pour survivre de fabriquer de la musique à vendre …. Gagner sa vie à la perdre !?

Et comme disait Albert Einstein, le savant riant :
« N’’essayez pas de devenir quelqu’un qui a du suc cès, essayez de devenir quelqu’un qui a de la valeur ! »

La musique à vivre, c’est celle qui se joue en soi, la musique à vendre c’est celle qui se fout de soi.

Programme à venir fin novembre : ici sur  le site d’Uzeste Musical

Renseignements : 05 56 25 38 46